Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

01/12/2011

Le Canada et Kyoto : la fin?

 

Cela fait donc quatre jours que le sommet mondial sur le climat a débuté, et les négociations progressent très doucement. Mais une chose est sûre : celui qui pense que ces négociations sont mortes se trompe lourdement. Il y a une tension permanente dans l’air et de l’activité incessante…

 

L’amant infidèle

 

Le premier jour du sommet a été dominé par la rumeur que le Canada allait se retirer du Protocole de Kyoto. Cela concerne directement ce qui est en jeu à Durban: la survie de l'unique cadre juridiquement contraignant qui existe au sein de l'ONU. Le Protocole de Kyoto inclut un certain nombre de pays industrialisés, et la première période d'engagement expire à la fin de l'année 2012. Une deuxième période d'engagement (discutée à Durban) est importante pour garder la confiance des pays en voie de développement et finalement conclure un accord contraignant qui implique tous les pays.

 

Le Canada est depuis longtemps considéré, avec la Russie et le Japon, comme l’amant infidèle du Protocole de Kyoto. Malheureusement, cette rumeur de retrait du Protocole a une influence néfaste sur l’ambiance globale au sommet, et met en danger la possibilité d’arriver à de bons résultats à Durban. Cela serait un coup sérieux (un de plus…) porté à notre climat.

 

Une machine bien huilée

 

Le WWF travaille actuellement avec une équipe de plus de vingt personnes, presque 24h sur 24, pour éviter un tel scénario catastrophe. Je me sens très chanceux de faire partie de cette machine bien huilée, qui dispose d’un expert pour presque n'importe quel sujet de négociations – ils m’aident à m’en sortir dans tout ce fatras d’acronymes et réunions parallèles en tous genres… Croyez-moi, participer activement à un tel sommet n’est pas simple et j’ai parfois l’impression que ma tête va exploser, tellement il y a à faire, partout et tout le temps !

 

Mais on a récemment décidé que j’allais me concentrer spécifiquement sur REDD+ en tant que moyen de lutte contre la déforestation, et sur les moyens de lever des fonds pour financer cet outil ainsi que d’autres outils climatiques.

 


 

La suite au prochain épisode !

 

 

 

Jan Vandermosten, WWF-Belgique


 

 

Les commentaires sont fermés.